Marshua Kawkaz Contact

Fondation « Marchoua Cavcaz  »

(« Paix au Caucase » en langue kiste)

Informations générales sur la Fondation

La fondation caritative des Kistes (des femmes kistes) qui habitent en Géorgie, « Marchoua Cavcaz » est un organisme non gouvernemental, non politique, à but non lucratif qui a été enregistré au Ministère de la Justice de la République de Géorgie le 24 décembre 1999.

L’idée de créer l’association « Marchoua Cavcaz » est née au cours des débats de la société kiste sur la conservation de la paix et d’une situation stable au Caucase.

Le siège de la fondation se trouve dans le village Duisi, dans le district achmête de la République de Géorgie. Makwala Margoszwili est Président et fondateur de la fondation « Marchoua Cavcaz ».

Buts de la Fondation
  1. Approfondir l’entente et l’approche entre les peuples kiste et géorgien sur le plan culturel et politique.
  2. Soutenir les Kistes et les réfugiés tchétchènes, vivant en Géorgie, sur le plan matériel et social.
  3. Promouvoir la vallée et la culture kiste – développer le tourisme rural, accueillir les touristes, en bénéficiant des valeurs touristiques de Pankisi et du Caucase.
  4. Réaliser les programmes visant la protection et le développement du potentiel spirituel et culturel des Kistes au Pankisi.
  5. Réaliser les programmes d’instruction et d’éducation pour les enfants – victimes des guerres en Tchétchénie.
  6. Propager la politique de la paix au Caucase.
  7. Soutenir la souveraineté et le rétablissement d’un territoire entier de la République de Géorgie.
  8. Présenter l’histoire de la famille Waïnac et propager les meilleures traditions et coutumes qui ne s’opposent pas à la législation géorgienne.
  9. Aider la jeune génération à choisir un mode sain de vie, prévenir les pathologies croissantes chez les jeunes.
  10. Organiser les actions caritatives.
  11. Exercer toute activité qui ne déroge pas à la législation en vigueur de la République de Géorgie, indépendamment si elle est visée par les statuts de la fondation ou non.



do góry